Publié le

Litha

Le sabbat de Litha est le moment de l’année où le soleil est à son apogée. La roue de l’année continue sa ronde. Nous sommes au Solstice d’été.Cette nuit est la plus courte, c’est un moment de l’année où les énergies sont très puissantes, le voile entre les deux mondes est plus fin, la communication avec l’invisible est palpable. Nous sommes au cœur de l’été. A ce moment là, l es rayons puissants du soleil inondent la Terre Mère de son pouvoir et la nature est à son apogée. Pour célébrer cette nuit magique, dans l’ancien temps, les paysans allumaient de grands Feux, dansaient autour, sautaient par-dessus les braises et ramenaient un tison chez eux car ce tison avait la propriété de protéger bêtes, gens et récoltes pour l’année à venir. Dans certaines traditions il était de coutume de faire dévaler la colline à une roue enflammée qui symbolisait le soleil. Si la roue s’éteignait avant d’avoir atteint le bas, ce n’était pas bon signe et les paysans devaient s’attendre à de mauvaises récoltes. Lors de ce sabbat, les sages-femmes, les guérisseurs et guérisseuses allaient cueillir les herbes médicinales car les énergies sont très fortes à cette période là, les vertus des plantes sont imprégnées de cette force. En allumant ces grands feux, les gens donnaient de la force au soleil pour qu’il puisse terminer de faire mûrir les cultures qui n’étaient pas encore prêtes, les paysans sachant qu’à partir de ce sabbat les jours commençaient à diminuer

Mais comme la roue ne s’arrête jamais, au lendemain de ce sabbat, le soleil commence à décliner, la partie sombre va petit à petit prendre de plus en plus de place. Chaque jour nous allons perdre des minutes d’ensoleillement.

Pour les guérisseurs et guérisseuses, les sage-femmes, c’était le moment de préparer les potions, filtres, onguents avec les plantes de ce sabbat. Les rituels de guérison,de protection, d’amour ont plus de force à ce moment-là de l’année.

Chez nous en Provence, on fait de grands feux pour danser autour et sauter par-dessus les braises. Je ramène toujours un tison à la maison que je garde jusqu’à l’année suivante et l’année d’après je ramène l’ancien et je le jette dans le nouveau feu. Comme lors du sabbat de Yule, pendant le repas de Litha on garde une part du repas pour l’offrir aux esprits, la part des anges. Ainsi on garde un bon rapport avec l’invisible. Honorer la nature et tous les règnes qui la composent. Fêtez le jour le plus long, la nuit la plus courte, les énergies d’abondance, d’amour, de protection, de créativité, de fertilité sont au plus haut. Profitez pleinement de ce sabbat de Litha

Publié le

Beltane

 

 

Le sabbat de Beltane

Si on regarde une roue de l’année, le sabbat de Beltane est en face de celui de Samhain. Nous sommes donc en plein milieu de la roue de l’année qui a commencé à Samhain.

Nous sommes dans la saison où la végétation est en plein essor. Beltane est la fête du feu et de la lumière. C’est la victoire de la lumière, du jour.  C’est un temps de fertilité, de croissance. On célèbre l’amour, la lumière, la sexualité, la fertilité. Une des représentations de Beltane est la déité solaire du Dieu Cornu, vigoureux jeune homme qui est prêt à s’unir à la déité lunaire, la Déesse Mère, la triple Déesse qui est alors dans son aspect virginal, sensuelle, prête à être fécondée. C’est une période lumineuse, les jours grandissent et ils continueront à grandir jusqu’au solstice d’été pour le sabbat de Litha. Les célébrations en l’honneur de Beltane commencent au soir du 31 avril jusqu’au soir du 1er mai. C’est l’occasion de ramasser un rameau d’aubépine et de l’accrocher au-dessus de votre porte d’entrée pour apporter la protection à votre maison.
C’est une fête de purification. Dans l’ancien temps, les paysans préparaient de grands feux et faisaient passer leur troupeaux entre les feux pour les purifier et les protéger des maladies. Ils passaient également eux-mêmes entre les feux et sautaient par dessus. Le feu de Bel est un feu bénéfique avec des énergies puissantes de purification, de divination, de protection.

Lors de fêtes traditionnelles, nous célébrons encore, dans certains villages, le mât de Mai, ou l’arbre de Mai. C’est un arbre que les jeunes vont couper et placer au centre du village, il est décoré de rubans de couleurs, de fleurs. Les jeunes gens dansaient autour en tressant les rubans.Il représente la fertilité, c’est un symbole phallique. La danse des cordelles vient de cette tradition. Il y a aussi la célébration de la belle de Mai, fête de la Maio qui met à l’honneur une jeune fille pour sa beauté, sa fraîcheur, sa pureté. On la couronne de fleur, on lui fait des offrandes. Elle est le symbole de cette nature, belle, jeune, pure, éclatante de couleur, de lumière. Cette fête se situe dans le signe du Taureau qui est en relation avec des énergies régénératrices, qui stimulent la croissance. Le signe du Taureau apporte la force, la vitalité, la sexualité épanouie, la fertilité. Profitez de ce moment pour demander la protection, la purification, la guérison pour vous et vos proches. Au matin du 1er Mai, la rosée a, dit-on, des propriétés sacrés de santé, de purification de la peau. Les jeunes femmes allaient se frotter le visage de rosée pour bénéficier de ces vertus. Les eaux des puits, des sources étaient supposées avoir des vertus magiques puissantes. Les fleurs de couleur jaune, pour rappeler le soleil, étaient largement utilisées pour décorer les maisons, faire des couronnes de fleurs…La danse des cordelles, danse que l’on fait autour de l’arbre de mai avec des rubans de couleurs, est encore pratiquée de nos jours. Tout comme la danse du cheval-jupon. Ce sont des chevaux-bâtons revêtus de jupons pour cacher le balai que les hommes enfourchent. Deux cavaliers s’affrontent dans une danse. L’un représente l’hiver et l’autre l’été. C’est le représentant de l’été qui doit être vainqueur de cette danse. La nuit du 1er mai est appelée également la nuit de Walpugis, la nuit du bûcher des sorcières, car l’on croyait dans l’ancien temps que les feux étaient allumés par les sorcières, qu’elles y dansaient autour pour honorer l’arrivée du printemps. Des effigies de sorcières, faites de paille, de bois et de vêtements, étaient jetées dans les feux pour symboliser la fin de l’hiver.

 

Fêter Beltane c’est honorer la Terre Mère. Elle nous offre sa fertilité, sa protection, ses énergies de vie. C’est honorer la lumière du jour, le soleil, le feu qui purifie. C’est honorer le cycle de la roue de l’année, ce cycle de vie et de mort qui est si important pour notre bien-être, pour notre humanité.

 

Joyeux Sabbat de Beltane à tous.

 

Publié le

Pentagramme

Ce symbole (et son utilisation) remonte à plus de 3500 ans avant JC en Mésopotamie où il était associé au “corps céleste”.  Vers 2600 avant JC, il représentait les cieux avec les planètes connues alors que sont  Mercure, Mars, Jupiter et Saturne. La pointe du haut était dédiée à Vénus qui était la Reine des Cieux. Plus proche de nous depuis environ mille ans, le pentagramme est la représentation des éléments, des directions, de la place de l’être humain, du grand tout. C’est un symbole, une forme sacrée. Il représente l’énergie de vie qui prend source au cœur de la Terre et l’énergie cosmique qui descend de l’univers. IL représente les 4 éléments réunis et leur quintessence nommé Ether ou Akhasha.

Rien à voir donc avec le détournement de ce symbole depuis le 14è siècle environ que certains groupes ou personnes ont souhaité lui donner, en lui collant une étiquette diabolique. La personne qui veut faire le mal n’a besoin de rien d’autre que de sa propre volonté pour infliger le mal à quelqu’un.

Bien au contraire le pengramme nous apporte la possibilité de travailler avec la roue de l’année, les saisons, les points cardinaux. Il émane de ce motif un égrégore bienveillant et puissant d’énergie vitale, de protection. Lorsque la pointe est dirigée vers le haut, c’est en général que l’on désire travailler avec les énergies cosmiques, on fait descendre ces énergies là en priorité pour alimenter le pentagramme, plutôt  dans un but de développement spirituel, de rituel d’invocation. A l’inverse lorsque la pointe est vers le bas, on fait appel aux énergies tellurique, celles qui ancrent dans la matière, plus dans un but de création, de soin, de rituel de bannissement.

Les symboles du pentagramme sont : protection, équilibre énergétique, les énergies des 4 éléments, des 4 directions, l’harmonie

La représentation énergétique  de ce symbole en correspondance avec l’être humain  et les élémentaires est la suivante :

-pied gauche pour l’énergie de l’élément  Terre

-pied droit pour l’énergie de l’élément Air

-main droite pour l’énergie de l’élément Feu

-main gauche pour l’énergie de l’élément Eau

Utilisation les plus courantes.

Ce symbole est une porte entre les mondes physiques et spirituels. Du coup il peut ouvrir ou bien fermer l’accès entre les univers.

On place le pentagramme au centre de son autel lorsque l’on fait appel à l’énergie d’un des éléments  (Air, Feu, Eau, Terre, Ether) ou des points cardinaux. Cela va amplifier l’énergie et la vibration de ces élémentaires.

Lorsqu’on désire l’utiliser pour une invocation cela va  aider à focaliser les énergies divines et spirituelles.

Lorsque l’on désire l’utiliser pour un bannissement cela va permettre de dissiper sans danger les énergies qui ne sont plus bénéfiques et dont on souhaite se séparer.

Lorsque l’on désire opérer des changements dans notre vie, deux solutions s’offrent à nous. On décide de cultiver quelque chose de nouveau ou bien on décide de se débarrasser de quelque chose. Prenons un exemple simple, on décide de modifier son comportement d’addiction au chocolat, on peut utiliser son pentagramme pointe vers le haut pour appeler un nouveau comportement alimentaire, c’est à dire qu’on fait descendre l’énergie cosmique avec  son intention de changement pour l’amener  dans la matière, vers la Terre pour la concrétiser et mettre en pratique cette nouvelle façon de consommer raisonnablement du chocolat. Ou alors on veut bannir son comportement abusif de consommation de chocolat. Dans ce cas on trace le pentagramme pointe partant du bas pour enlever de la matière ce comportement et l’élever vers le haut pour s’en débarrasser  en demandant à l’univers de nettoyer ce comportement néfaste pour soi.

On place le pentagramme sur son autel car il représente pour nous le symbole de la magie, de notre pratique spirituelle. Il nous offre une énergie de protection, de canalisation de nos intentions. Le graver sur des portes, des fenêtres, le porter sur soi en bijou nous confère cette protection énergétique et les bienfaits de ce symboles

Certains praticiens orientent le pentagramme pointe vers le bas lors des soins au personne (magnétisme etc.) pour bien ancrer, canaliser les bienfaits du soin accompli,pour leur  protection également.

Sens du pentagramme

– à l’endroit :

Symbolique c’est l’esprit qui domine la matière, les éléments, une meilleure connaissance de soi-même et du divin qui est en nous. C’est la quête de spiritualité qui met en avant les principes d’amour, de justice, de sagesse et de vertu.

– à l’envers :

Symboliquement c’est la matière qui domine l’esprit, ce sont les forces de la nature. L’homme est dominé par les éléments, par ses instincts et ses passions. Son utilisation dans ce sens est réservée à des personnes ayant une bonne connaissance de ce symbole et de ces effets. Dans ce sens il est très puissant, agissant autant sur l’esprit que sur la matière.

Tracer le pentagramme

Lorsque vous tracez le pentagramme devant vous, prenez comme point de repaire votre corps

• Point 1 – à la hauteur du front ;
• Point 2 – à l’extérieur de la hanche droite ;
• Point 3 – à l’extérieur de l’épaule gauche ;
• Point 4 – à l’extérieur de l’épaule droite ;
• Point 5 – à l’extérieur de la hanche gauche ;
• Point 6 – retour à la position initiale (le point 1).

 

Lorsque le pentagramme est encerclé on parle alors de pentacle. Le cercle représente l’unité.

Personnellement j’adore le pentagramme, sa vibration  est tellement belle et  forte que l’on se doit de lui redonner sa juste place.

 

 

 

 

Publié le

Les arts divinatoires

L’humain a toujours souhaité connaître son avenir, contrôler son destin, le modifier. Pour cela différentes options ont été mises au point et peaufinées au fil des millénaires. Quelles sont ces différentes pratiques utilisées depuis. Je vais vous citer celles dont j’ai entendu parlé, cette liste n’est donc pas exhaustive. IL y a encore très certainement des méthodes dans des endroits du globe qui n’ont pas encore été dévoilées au grand public.

  • La cartomancie :
    • On utilise un jeu de 32 cartes pour prédire l’avenir. On peut aussi utiliser un oracle pour faire les tirages. Les réponses aux questions donnent des idées, d’autres façons de voir une situation etc
  • La tarologie :
    • On utilise le Tarot de Marseille pour faire le tirage pour apporter une orientation à la personne qui pose une question
  • La catoptromancie
    • C’est un art divinatoire qui a comme support un miroir noir   ou bien la surface de l’eau dans un puits ou bien dans un chaudron à fond noir
  • L’hydromancie
    • C’est l’art divinatoire ayant comme support la surface de l’eau, d’un lac, d’une rivière, une mare, ou bien chaudron contenant de l’eau de lune
  • La cristallomancie
    • C’est l’art divinatoire se servant d’une boule de cristal
  • Les runes
    • C’est un alphabet germano-nordique que l’on utilise de nos jours comme art divinatoire
  • La radiesthésie
  • C’est un art divinatoire qui utilise un pendule, ou alors la personne utilise son propre corps pour obtenir les réponses aux questions posées
  • La lychnomancie 
    • C ‘est l’art divinatoire qui utilise la forme des flammes et les décrypte pour faire des prédictions
  • La chiromancie
    • Art divinatoire qui utilise les lignes de la main
  • La chirologie
    • Art divinatoire qui étudie les lignes, la forme de la main mais également les empreintes digitales
  • La tasséomancie
      • Art divinatoire qui a comme support les feuilles de thé dans une tasse
  • La caféomancie
    • Art divinatoire qui utilise le marc de café dans une tasse
  • L’haruspicine
    • Art divinatoire qui consiste à prédire l’avenir dans les entrailles d’un animal
  • L’augure
    • Art divinatoire qui analyse le vol des oiseaux pour y interpréter les signes
  • La lithomancie
    • Art divinatoire ayant pour support les minéraux
  • L’astrologie
    • Art divinatoire qui consiste à étudier la carte du ciel du consultant
  • La numérologie
  • Art divinatoire qui vous oriente sur votre chemin de vie grâce, entre autres, à votre date de naissance
Publié le

Imbolc

Imbolc est un sabbat qui se trouve dans la roue de l’année  entre le solstice d’hiver et l’équinoxe de printemps. C’est le temps de célébrer la lumière, le printemps qui s’annonce. Ce sabbat est associé à la purification, à la fécondité, la lumière et l’eau. C’est  le pouvoir de la lumière, la magie solaire. La Terre s’éveille lentement. Les premières fleurs éclosent, les mimosas sont en pleine floraison, ainsi que les amandiers. Dans l’ancien temps c’était la saison de l’agnelage, le lait faisait partie des libations à la Déesse. La Déesse Brigid est une déesse triple à laquelle on associe, le feu, la lumière et la guérison, mais également  la poésie,  la magie et  la forge. Brigid est la Déesse du foyer, de la guérison, des puits sacrés et de la protection des enfants. Le christianisme a transformé la Déesse Brigid en St Brigitte. La nuit du 1 et 2 février vous pouvez accrocher un morceau de tissu à la fenêtre pour qu’il se charge des énergies liées à la Déesse Brigid. C’est la tradition du manteau de Brigid. Durant cette nuit la Déesse venait toucher le tissu qui recevait ainsi les énergies de guérison, de purification. Ensuite au petit matin on récupérait ce tissu qui était utilisé pour soigner bêtes et gens au cours de l’année, le tissu appelait e transmettait les énergies de guérison et de protection. Chaque année voyait se renouveler cette tradition avec le même bout de tissu qui gagnait  en puissance au fil des ans.

 

 

Imbolc est vraiment le moment où la Terre mère s’éveille, on sent la puissance de vie qui pulse, qui pousse, cette force vive de création. L’éclat du soleil change. On le sent grandir, il prend de la force. L’hiver est encore là,  mais plus pour très longtemps. On éclaire cette nuit et cette journée par des bougies, on fait de crêpes qui nous rappelle le soleil qui réchauffe la terre et éclaire nos foyers. On profite de cette journée pour faire un grand nettoyage. En conscience, on purifie nos intérieurs et on se purifie spirituellement. Lors de votre nettoyage vous pouvez purifier et bénir le pas de votre porte, vos fenêtres et les pièces de votre habitation avec l’eau de lune par exemple s’il vous en reste. La lumière  des bougies que l’on place aux fenêtre et dans la maison nous éclaire, nous réchauffe et nous purifie.

Il est également de tradition de créer une croix de Brigid que l’on accroche ensuite au dessus de l’entrée de la maison. Ainsi  elle protège le foyer.

Les couleurs correspondantes à ce sabbat sont  :

  • le vert pour la croissance, le foyer, la force, les esprits de la nature, l’énergie croissante, la renaissance
  • le blanc pour la purification, éloigner les mauvaises énergies, la lumière
  • le jaune pour la bénédiction, la chaleur, le changement, la lumière, la sagesse
Publié le

Lune rouge, lune blanche

Lorsque notre cycle est calé sur les phases de la lune, on peut distinguer  deux énergies différentes qui vont nous impacter positivement.

Si votre cycle menstruel débute lors de la nouvelle lune, vous êtes dans l’énergie “lune blanche”.  Une femme lune blanche est tournée vers les autres, vers le monde.

Si votre cycle menstruel débute lors de la pleine lune, vous êtes dans l’énergie “lune rouge”. Une femme lune rouge est tournée vers son développement intérieur.

Comme tout est mouvement, tout au long de notre vie de femme, notre cycle va tourner et passer de lune blanche à  lune rouge. Le cycle tourne, les énergies circulent. Laissons ce mouvement de vie prendre pleinement sa place en nous.

Publié le

Les éléments

La nature nous offre 4 éléments qui nous guident, nous gouvernent, font partis intégrante de notre nature humaine. L’Air, L’Eau, le Feu, et la Terre font en sorte que nous puissions être en harmonie, avoir une bonne vibration, que notre énergie circule. Nous sommes ces éléments, nous faisons parti d’un tout.

Lorsque l’on pratique la magie, les rites païens, que l’on suit la roue de l’année on est au plus proche des éléments. On prend conscience de leurs importances et que l’on doit suivre les lois de la nature. Honorer les 4 éléments c’est vivre pleinement notre vie terrestre, c’est être en accord avec le rythme de la nature, c’est respecter la nature et notre nature. Magie verte, magie blanche, chamanisme, wicca, paganisme, magie naturelle,druidisme… tous ces principes suivent la loi des 4 éléments.

Voyons plus en détail leur histoire.

L’élément Air :  la respiration du monde

Cet élément diffuse, stimule, anime, communique. C’est la fluidité, la transmission et la mobilité. L’Air crée le lien entre le ciel et la terre, c’est le souffle du vent. Il est impalpable mais on le sens, il est invisible et subtil. Il est relié dans la pratique magique aux incantations, les exercices de respiration, la méditation, l’encens, les plumes. L’Air propage les ondes lumineuses, olfactives et sonores ainsi il nous offre  et nous ouvre aux sensations, aux émotions de la musique, des paroles, des chants, des odeurs, des parfums. C’est le pouvoir des créations artistiques.  Il  a la faculté  de  purifier et il nourrit de son souffle vital les corps subtils.

Points forts du caractère de l’élément Air : c’est l’esprit pénétrant, joyeux, indépendant, appliqué et clairvoyant, l’attraction, le messager, habile

Points faibles du caractère  de l’élément Air : impatient, indiscret, bavard, dédaigneux, malhonnête

Les principales correspondances pour travailler avec cet élément, pour avoir toutes les énergies  au mieux de leur capacité:

Instant du jour : l’aube

Point cardinal : Est

Saison : Printemps

Sens : odorat

Élément complémentaire : Terre

Planète : Jupiter, Mercure, Uranus

Plantes : lavande, pissenlit, thym, sauge, armoise, consoude, menthe verte et poivrée, roseau…

Outils rituels,  : Athamée, baguette, la plume, l’encens

Couleurs : argenté, blanc, bleu clair, gris, jaune, lavande,rose et rouge

Zodiaque : verseau, gémeaux, balance

Principe : savoir

L’élément  Eau : la source de vie

Cet élément stagne, dort, circule, remplit, pénètre, recouvre. C’est l’idée de la transparence, de profondeur, de réservoir. C’est le réservoir des possibles. C’est une force redoutable et redoutée mais qui est vitale. Les rêves, les émotions, la purification, le subconscient sont rattachés à cet élément. IL est symbole spirituel puisque l’eau bénit, apporte la sagesse et purifie de toutes impuretés. L’Eau est très utilisée en magie, plus particulièrement pour les rituels ayant comme sujet l’amour, l’affectif, les sentiments, la purification.  Voici une liste des Eaux que l’on utilise en magie

Les Eaux

Points fort du caractère de l’élément Eau : dévoué, tranquillité, adaptable, cordial, délicat, méditatif, nourricière, vivifiante

Points faibles du caractère de l’élément Eau : sauvage, indomptable, dévastateur, impétueux, timide,dépressif, distrait, paresseux, versatile

Les principales correspondances pour travailler avec cet élément, pour avoir toutes les énergies  au mieux de leur capacité:

Instant du jour : crépuscule

Point cardinal :  ouest

Saison : automne

Sens : goût

Élément complémentaire : Feu

Planète : Mercure, Lune, Neptune, Pluton

Plantes : achillée, iris, jacinthe, jasmin, rose, mélisse, pâquerette, violette, camomille, coquelicot

Outils rituels  : la coupe, le chaudron, coquillage

Couleurs : argenté, bleu, lilas, noir, vert d’eau, violet

Zodiaque : cancer, poisson, scorpion

Principe : oser

L’élément Feu : la force incandescente

Le feu est à l’origine de la lumière. Il nous réchauffe, nous éclaire, nous purifie, c’est la vitalité. Il est  le moteur de la transformation mais aussi de la destruction. C’est le seul des éléments dont il faut qu’il soit nourrit. Les autres se suffisent à eux-même, le Feu lui non il a besoin qu’on l’entretienne. Le Feu régit les passions qui embrasent les corps, les sens, les esprits. En magie l’élément Feu est représenté par les bougies, les chandelles, la combustions de supports comme les papiers de vœux, de prières, d’incantations. On l’utilise pour les rituels qui visent à donner de l’énergie pour concrétiser un projet, faire un travail important, initier des changements, tous ce qui demande un effort, un élan et qui demande de l’énergie vive.

Points fort du caractère de l’élément Feu : constructif, actif, enthousiaste,audacieux, courageux, transformation, purification

Points faibles du caractère de l’élément Feu  : irritable, avide, destruction, démesuré, jaloux, violent

Les principales correspondances pour travailler avec cet élément, pour avoir toutes les énergies  au mieux de leur capacité:

Instant du jour : midi

Point cardinal :  sud

Saison : été

Sens : vue

Élément complémentaire : Eau

Planète : soleil

Plantes : cannelle, romarin, tournesol, molène, coquelicot, basilic, chrysanthème, ajonc, primevère, verveine

Outils rituels  : la baguette, encensoir

Couleurs : doré, orange, rose, rouge, jaune, blanc

Zodiaque : bélier, lion, sagittaire

Principe : vouloir

 

L’élément Terre :  notre mère à tous

C’est la Terre qui contient les autres éléments. C’est l’élément le plus dense de tous. Ce qui provient de la Terre retourne à la Terre. C’est le lieu du repos éternel, c’est la Terre sacrée, la Terre de nos ancêtres, notre mère à tous. C’est le symbole de la fécondité et de la régénération, elle est représentée par des Déesses. On l’utilise en magie pour les rituels de prospérité, d’abondance, de fertilité, de fécondation, d’acquisition, de récoltes. Les pierres, les sachets d’herbes, les amulettes, les statuettes en sont la représentation magique

Points fort du caractère de l’élément Terre : prudent, concentré, responsable, persévérant, tenace, scrupuleux

Points faibles du caractère de l’élément Terre  : amorphe, négligent, taciturne, paresseux, indifférent

Les principales correspondances pour travailler avec cet élément, pour avoir toutes les énergies  au mieux de leur capacité:

Instant du jour : minuit

Point cardinal :  nord

Saison : hiver

Sens : toucher

Élément complémentaire : air

Planète : saturne, vénus

Plantes : armoise, fougère, jasmin, lierre, primevère, sauge, consoude, verveine, chevrefeuille

Outils rituels  : pentacle, les sels

Couleurs : noir, brun, vert, blanc

Zodiaque : capricorne, taureau, vierge

Principe :  se taire

Ces informations vous donnent les principales qualités des 4 éléments. Si vous souhaitez plus d’informations à leur sujet deux livres sont à lire :

Les 4 Éléments de la Magie Naturelle de Lise-Marie Lecompte

Le grand Livres des Correspondances de Sandra Kyns

Bonne pratique et honorez ces 4 éléments pour une vie riche de magie

Publié le

Tirage de cartes

Lorsque nous désirons tirer une carte d’oracle ou de tarot, il arrive surtout lorsque l’on débute, de ne pas savoir comment l’organiser.

Voici quelques idées de tirages simple pour vous familiariser avec cette pratique qui, pour moi, est ludique, agréable, sans pression, sans peur ni crainte.

Créez votre espace, si vous le souhaitez,  avant de commencer le tirage. Bougie, encens, respiration, ouvrez un cercle si vous souhaitez faire intervenir les esprits des éléments, des divinités…Ce moment est pour vous, appréciez-le, prenez le temps de la préparation qui fait partie du plaisir du tirage.

Vous mélangez votre jeu, vous l’étalez devant vous ou alors vous piochez la carte que se trouve sur sommet de la pile. (les cartes sont présentées de dos bien entendu pour ne pas voir l’image et son message avant). Vous prenez votre carte et vous la retournez. Prenez le temps de l’observer et de  ressentir en vous la première impression. Puis, si vous en avez besoin, servez-vous du livret qui se trouve avec votre jeu pour lire le message que la carte vous présente.

 

Tirage à 1 carte :

Vous voulez savoir quel est le message, l’énergie qui va vous accompagner pour la journée par exemple.

 

Si vous voulez avoir plus de précisions sur une situation, vous pouvez faire une tirage à 3 cartes. Pour la préparation de votre espace, procédez comme indiquer ci-dessus pour le tirage à 1 carte mais au lieu de sortir une carte du paquet vous en sortez 3. Pour la disposition il vous appartient de voir comment vous voulez les organiser :

  • En ligne, les trois cartes à la suite, la première tirée précédant la deuxième et la troisième sur la table
  • En décalé, la première au centre la seconde en bas à gauche de la première et la troisième en bas à droite de la première.

Tirage à 3 cartes :

Vous pouvez interroger les cartes avec des thèmes différents.

  • Passé-présent-futur
  • Problème-cause-solution
  • Message du cœur-du corps-de l’esprit
  • Allié-adversaire-résultat
  • Ce qu’il faut éviter-ce qu’il faut nourrir-le conseil
  • La situation-ce qui est cachée-un conseil
  • la situation-ce que j’ai à comprendre-la prochaine étape
Publié le

L’ancrage

Lorsque nous travaillons avec les vibrations, les énergies, les corps subtils ou le développement spirituel vous entendez parler de l’ancrage et de son importance.
Mais au fait c’est quoi être ancré?
Comment s’ancrer?
Quand doit-on s’ancrer?
Sommes nous obligés de travailler notre ancrage?
Cela va-t-il nous servir et si oui à quoi?
Tout le monde peut-il s’ancrer? Est-ce dangereux?Où se trouve notre ancrage?..

Ce sont les principales questions à se poser.

Je vous expose mon point de vue, qui n’est que mon avis personnel.
Voici mon explication et la vision que j’ai de l’ancrage.

L’ancrage c’est notre attache, nos racines, notre sécurité. Visualisez un bel arbre avec son tronc qui s’élève. Ses branches et son  feuillage s’élancent et se balancent vers le ciel. Il est beau, grand, fort. Il résiste aux assauts du temps qui passe et aux tempêtes. Mais ce bel arbre ne tient pas debout par magie. C’est ce qui est en dessous, sous la terre qui fait qu’il peut ainsi être debout. Ce sont ses racines qui plongent dans la Terre mère, qui descendent profondément dans la Terre qui donnent la force à l’arbre de s’élever, de tenir debout et de toucher les étoiles. L’ancrage c’est cela, ce sont nos racines profondes qui sont reliées à la Terre mère. Elles nous apportent l’énergie tellurique qui va nous nourrir, qui va remonter en nous, pour nous apporter l’énergie de vie, la sécurité. L’ancrage nous permet d’être dans le ici et maintenant, d’être bien présent dans notre corps physique pour vivre notre vie terrestre.  Etre  ainsi en sécurité nous donne la force d’être nous même, de trouver notre place au sein du groupe, de la société, de nos amis, dans notre boulot, dans la vie de tous les jours. Avoir un bon ancrage permet également de concrétiser et développer les idées, les projets que nous désirons voir naître. En manquant d’ancrage les idées et projets vont rester bloquées dans le haut des branches de l’arbre que nous sommes. Cela va flotter au gré du vent mais ne va pas descendre dans la matière pour être expérimenté. L’ancrage nous permet de nous accepter pleinement, de nous aimer tout simplement. De faire la paix avec nous même et surtout avec ce corps qui nous maltraitons si souvent, car comme tout être humain qui se regarde dans une glace, nous sommes toujours en train de lui faire des reproches. Trop ceci, pas assez de ça etc etc. Mais là, au travers de l’ancrage  nous  pouvons enfin nous accepter tel que nous sommes sans nous juger. Ainsi nous retrouvons confiance en nous, nous savons où est notre place, et nous cheminons sur le chemin de notre vie en sécurité. Nous osons être pleinement nous-même. Nous pouvons nous élever pour toucher les étoiles.

Maintenant je vais vous parler d’un second ancrage auquel on ne fait jamais référence mais qui a lui aussi toute son importance. Nous venons de voir l’ancrage extérieur avec les racines qui plongent, mais là nous allons à l’intérieur de nous-même, notre ancrage qui se love au centre de nous. Entre le chakra racine et le chakra sacré (juste au dessus du pubis) au plus profond de notre corps se trouve notre ancrage intérieur. Lors de la fécondation, les cellules s’invaginent (en quelque sorte elles se retournent sur elle-même comme un gant qui se retourne) ce mouvement de retournement crée la vie et le fœtus va se développer. L’énergie vitale part de là ; c’est notre point de départ, c’est là, à ce point précis que nous sommes au plus profond de nous-même dans la  plus grande sécurité qui soit. La graine de vie, l’énergie de vie sont en ce lieu. Pour sentir cet ancrage détendez-vous, allongez-vous et posez une main juste là entre les deux chakras et visualisez ce lieu intime et secret, ce lieu de confiance , de sécurité absolue. C’est peut-être plus facile à ressentir pour nous les femmes qui avons un utérus, mais si vous êtes un homme visualisez vous dans l’utérus de votre mère, dans cette grotte douce, chaude, accueillante et sécurisante où la vie vous donne tout ce dont vous avez besoin. D’ailleurs cette visualisation est aussi pour les femmes. Ainsi en vous voyant dans ce lieu sacré vous vous ancrez en vous, en votre mère et à toute votre lignée de femmes. Amour, bienveillance, sécurité. Vous êtes ancré dans votre matérialité.

 

Au niveau spirituel l’ancrage vous donne confiance en la vie, la joie de vivre. Mettre en œuvre vos projets, vos idées. Être dans le ici et maintenant. Cela va vous aider à prendre et à tenir vos décisions. On est dans l’instant présent.

Au niveau physique l’ancrage agit sur le stress car le petit vélo qui pédale dans notre tête ralentit, et les douleurs liées à l’état de stress diminuent voire s’arrêtent.

Au niveau émotionnel cela nous apporte la confiance en soi, ainsi nous n’avons plus peur du jugement, du regard des autres. On ose s’exprimer, exposer ses opinions, on se sent à sa place et on se fait respecter. On pose nos limites et on les fait respecter, on ose dire non.

 

Pour savoir si vous manquez d’ancrage voici quelques pistes à explorer

  • vous sentez vous à votre place?
  • vous avez le sentiment de venir d’une autre planète
  • vous n’avez pas les pieds sur terre
  • vous n’arrivez pas à arrêter de stresser et de penser tout le temps
  • vous vous sentez inquiet pour tout tout le temps
  • on dit souvent que vous êtes dans la lune
  • vous êtes coupé du contact avec la nature
  • vous n’arrivez pas à concrétiser vos idées
  • vous ne vous faites pas confiance
  • vous n’arrivez pas à poser des limites et les faire respecter

Pour travailler votre ancrage vous pouvez faire une promenade de quelques minutes par jour dehors, allez dans la nature, à son contact vous allez vous ancrer, marchez pieds nus quand vous le pouvez chez vous et dehors,  faites du jardinage, même si vous n’avez que quelques plantes chez vous c’est très bien vous avez le contact avec la terre. Faites de la méditation ou de la relaxation en visualisant vos racines, votre point d’ancrage intérieur. Travaillez avec les pierres reliées au chakra racine, regardez et touchez une pierre d’ancrage. Honorez vos ancêtres, vos lignées de femmes. Pratiquez une de ces suggestions un petit peu chaque jour, car l’ancrage cela s’entretient à chaque jour.

J’espère que cet article va vous aider à pratiquer l’ancrage pour que vous puissiez vous déployer et être comme un très bel arbre. N’oubliez pas que vous êtes une belle âme incarnée dans un corps physique, et en vous occupant de cette matérialité avec toute votre attention, vous prenez soin de votre âme, de votre être profond. De vous.

 

Nos pierres facilitant l’ancrage


 

 

Publié le

Esbat

 

Lors de la pleine Lune, nous pouvons pratiquer des cérémonies pour rendre lui hommage.  Selon le culte dans lequel va votre croyance, la célébration d’un esbat prendra diverses formes. Chant, danse, lecture,cercle de femmes, cérémonie dans un coven….Tous ces rituels ont en commun les énergies que nous recevons de la lune. De nombreuses Déesse lunaire sont honorées depuis la nuit des temps. La pleine Lune nous apporte des énergies puissantes qui peuvent se manifester de plusieurs manières. Les femmes sont par leur cycle menstruel liées à la lune et à ses phases changeantes. C’est en suivant ces phases que l’on peut ainsi mieux comprendre ce qu’il se passe dans nos corps, dans nos esprits, dans nos âmes. La pleine lune fut longtemps pour les femmes le repaire de leurs ovulations. La lumière émise lors des nuits de pleine lune provoquait l’ovulation, ainsi les femmes pouvaient gérer leur cycle. Tous les règnes sur Terre subissent l’influence de la lune, le forestiers ont remarqué que la circonférence des arbres augmentent à la pleine lune et reprennent leur taille normale ensuite, les marées sont soumises à la pleine lune etc. Nous ne pouvons pas nous éloigner d’elle car elle nous guide, c’est notre phare dans la nuit. Alors pour nous reconnecter à notre être divin, prenons le temps de lever les yeux vers le ciel pour tout simplement voir cette magnifique lune  au dessus de nous. Reconnectons nous à notre part sacré, honorons l’être sacré que nous sommes, laissons nous guider par l’astre lunaire qui nous offre sa pleine puissance, en nous éclairant au cœur de la nuit.

Les énergies principales lors d’une pleine lune sont :

  • guérison
  • purification
  • croissance
  • équilibre
  • résultat
  • pardon
  • amour

Ensuite selon la période de l’année d’autres énergies correspondant à la saison viennent se rajouter à cela. Ainsi d’une pleine lune à l’autre vous pouvez vous sentir différent, ressentir d’autres émotions, d’autres énergies car tout est mouvement.

Prenons le temps de célébrer nos lunes et vivons pleinement nos cycles.