Publié le

Pierres de protection

Je vous présente des pierres de protection, avec leur usage dans la vie quotidienne.

En tout premier lieu, il faut savoir pourquoi vous ressentez le besoin de vous protéger. Lire cet article pour vous aidez à définir ce dont vous avez besoin : https://www.alys-luna.fr/la-protection/

Une fois votre bilan de fait, ainsi que votre séance d’ancrage, voyons les pierres qui vont venir vous soutenir dans votre démarche.

1 Pierres qui agissent par absorption :

Ce sont elles qui vont absorber le trop plein d’énergie que vous pouvez recevoir ou que vous émettez. Ainsi ces énergies là ne vont pas se répandre dans votre environnement. Elles sont utiles pour les personnes qui travaillent dans l’énergétique notamment.

Voici les pierres qui travaillent ainsi :

-Opale noire

Quartz prase

Tourmaline noire

2 Pierres qui agissent par activation

Ce sont celles qui font circuler les énergies lourdes. Elles évitent ainsi que ces dernières restent dans le lieu, sur la personne. Votre foyer et vous même bénéficiez de leur action

Voici les pierres qui agissent ainsi :

Amazonite : elle va repousser les énergies négatives loin de vous

Oeil de tigre : il va faire circuler les énergies, les mettre en mouvement. Il fait aussi effet miroir et renvoie à l’envoyeur les mauvaises intentions, les mauvaises énergies qu’une personne désirerait vous envoyer

-Pierre de sorcière : elle va protéger votre foyer contre les mauvais esprits, le mauvais oeil, les mauvaises intentions. A placer au dessus de l’entrée de votre habitation, bureau, magasin..

Variolite : même utilisation que la pierre de sorcière

3 Pierres qui agissent en faisant barrière

Ce sont celles qui vont émettre autour de vous une barrière protectrice. Les énergies auront ainsi du mal à vous atteindre, ces pierres préservent votre espace énergétique. Très utiles pour le personnel soignant, accompagnant, le personnel en contact avec le  public..

Voici les pierres qui agissent ainsi :

Labradorite

Opale rose des Andes

Prénhite

Obsidienne flocon de neige

4 Pierres qui neutralisent

Ce sont des pierres qui vont neutraliser les énergies qui peuvent vous être négatives, pour ne pas  qu’elles interagissent avec vous.

voici les pierres qui travaillent ainsi :

Chrysocolle

Obsidienne oeil céleste

Obsidienne noire

N’oubliez pas que ce sont des aides. Si vous ne travaillez pas sur le “pourquoi” vous ressentirez toujours le besoin de vous protéger, vous vous sentirez toujours en danger. Et ce n’est pas le but. Le but est que vous puissiez trouver la sécurité en vous, au plus profond de votre être. Car c’est là que se trouve la sécurité énergétique.

 

Publié le

La symbolique de l’arbre

Dans toutes  les traditions premières, l’arbre est au cœur de la communauté. Arbre de vie, Arbre sacré, Grand-mère feuillage, peuple debout…il y a multitude d’appellation pour parler d’eux.

Voici quelques correspondances entre l’arbre et sa représentation symbolique :

  • Le chêne :
    Symbole de la force et de la longévité, Roi des jours croissant, il représente le renouveau, la naissance, l’abondance, la prospérité
  • Le houx :
    Symbole de Yule,  énergie féminine par les ses boules rouges (le gui est l’énergie masculine avec ses boules blanches), baton de vie, vie éternelle, sagesse, protection du foyer. Roi des jours décroissants
  • Le frêne :
    Symbole de solidité et d’immortalité
  • L’olivier :
    Symbole de la paix, il représente la pureté, la victoire, la longévité et la fécondité.
  • Le bouleau  :
    Symbole de pureté, de douceur et de délicatesse
  • Le châtaignier :
    Symbole de sagesse, d’apprentissage, de communication
  • L’If :Symbole des rites funéraires,  l’éternité de la vie spirituelle, support des oghams, de la divination
L’Arbre est synonyme d’Axe du Monde.
Il met en communication les trois niveaux du cosmos : le souterrain, par ses racines plongeant dans les profondeurs de la terre, la surface de la terre par son tronc, les hauteurs par sa cime, attirée par la lumière du ciel. Il relie ainsi le monde souterrain et le monde céleste. Les quatre éléments se retrouvent en lui : l’eau circule dans sa sève, la terre s’intègre à son corps par ses racines, l’air nourrit ses feuilles et le feu jaillit de son frottement. Prendre le temps, se mettre au rythme de l’arbre c’est se relier à l’univers, au grand tout.  C’est le grand voyage dans l’immobilisme, tout reste en place et tout bouge sans cesse chez un arbre. Sous cette apparence de non mouvement, on se retrouve au cœur de l’élan de vie. Tout est vibration, tout est mouvement de vie dans l’arbre. On le sens respirer, on sent sa sève circuler, on sent sa chaleur, on sent sa fraîcheur, on sent son odeur. On le voit grandir, on le voit s’épanouir. On l’entend chanter, on l’entend geindre. Ses branches nous caressent, elles nous fouettent, elles nous griffent, elles nous abritent. Son tronc nous cache, nous sert d’appui, nous sert de cabane. Ses racines nous font tomber, elles nous offrent la stabilité, elles nous appellent et nous relient  à la Terre Mère. Son feuillage abrite la vie animale, les feuilles lorsqu’elles tombent, nourrissent le sol. Il remplit  tout notre être de vie sacrée. Que serions nous sans un arbre?
Publié le

Pentagramme

Ce symbole (et son utilisation) remonte à plus de 3500 ans avant JC en Mésopotamie où il était associé au “corps céleste”.  Vers 2600 avant JC, il représentait les cieux avec les planètes connues alors que sont  Mercure, Mars, Jupiter et Saturne. La pointe du haut était dédiée à Vénus qui était la Reine des Cieux. Plus proche de nous depuis environ mille ans, le pentagramme est la représentation des éléments, des directions, de la place de l’être humain, du grand tout. C’est un symbole, une forme sacrée. Il représente l’énergie de vie qui prend source au cœur de la Terre et l’énergie cosmique qui descend de l’univers. IL représente les 4 éléments réunis et leur quintessence nommé Ether ou Akhasha.

Rien à voir donc avec le détournement de ce symbole depuis le 14è siècle environ que certains groupes ou personnes ont souhaité lui donner, en lui collant une étiquette diabolique. La personne qui veut faire le mal n’a besoin de rien d’autre que de sa propre volonté pour infliger le mal à quelqu’un.

Bien au contraire le pengramme nous apporte la possibilité de travailler avec la roue de l’année, les saisons, les points cardinaux. Il émane de ce motif un égrégore bienveillant et puissant d’énergie vitale, de protection. Lorsque la pointe est dirigée vers le haut, c’est en général que l’on désire travailler avec les énergies cosmiques, on fait descendre ces énergies là en priorité pour alimenter le pentagramme, plutôt  dans un but de développement spirituel, de rituel d’invocation. A l’inverse lorsque la pointe est vers le bas, on fait appel aux énergies tellurique, celles qui ancrent dans la matière, plus dans un but de création, de soin, de rituel de bannissement.

Les symboles du pentagramme sont : protection, équilibre énergétique, les énergies des 4 éléments, des 4 directions, l’harmonie

La représentation énergétique  de ce symbole en correspondance avec l’être humain  et les élémentaires est la suivante :

-pied gauche pour l’énergie de l’élément  Terre

-pied droit pour l’énergie de l’élément Air

-main droite pour l’énergie de l’élément Feu

-main gauche pour l’énergie de l’élément Eau

Utilisation les plus courantes.

Ce symbole est une porte entre les mondes physiques et spirituels. Du coup il peut ouvrir ou bien fermer l’accès entre les univers.

On place le pentagramme au centre de son autel lorsque l’on fait appel à l’énergie d’un des éléments  (Air, Feu, Eau, Terre, Ether) ou des points cardinaux. Cela va amplifier l’énergie et la vibration de ces élémentaires.

Lorsqu’on désire l’utiliser pour une invocation cela va  aider à focaliser les énergies divines et spirituelles.

Lorsque l’on désire l’utiliser pour un bannissement cela va permettre de dissiper sans danger les énergies qui ne sont plus bénéfiques et dont on souhaite se séparer.

Lorsque l’on désire opérer des changements dans notre vie, deux solutions s’offrent à nous. On décide de cultiver quelque chose de nouveau ou bien on décide de se débarrasser de quelque chose. Prenons un exemple simple, on décide de modifier son comportement d’addiction au chocolat, on peut utiliser son pentagramme pointe vers le haut pour appeler un nouveau comportement alimentaire, c’est à dire qu’on fait descendre l’énergie cosmique avec  son intention de changement pour l’amener  dans la matière, vers la Terre pour la concrétiser et mettre en pratique cette nouvelle façon de consommer raisonnablement du chocolat. Ou alors on veut bannir son comportement abusif de consommation de chocolat. Dans ce cas on trace le pentagramme pointe partant du bas pour enlever de la matière ce comportement et l’élever vers le haut pour s’en débarrasser  en demandant à l’univers de nettoyer ce comportement néfaste pour soi.

On place le pentagramme sur son autel car il représente pour nous le symbole de la magie, de notre pratique spirituelle. Il nous offre une énergie de protection, de canalisation de nos intentions. Le graver sur des portes, des fenêtres, le porter sur soi en bijou nous confère cette protection énergétique et les bienfaits de ce symboles

Certains praticiens orientent le pentagramme pointe vers le bas lors des soins au personne (magnétisme etc.) pour bien ancrer, canaliser les bienfaits du soin accompli,pour leur  protection également.

Sens du pentagramme

– à l’endroit :

Symbolique c’est l’esprit qui domine la matière, les éléments, une meilleure connaissance de soi-même et du divin qui est en nous. C’est la quête de spiritualité qui met en avant les principes d’amour, de justice, de sagesse et de vertu.

– à l’envers :

Symboliquement c’est la matière qui domine l’esprit, ce sont les forces de la nature. L’homme est dominé par les éléments, par ses instincts et ses passions. Son utilisation dans ce sens est réservée à des personnes ayant une bonne connaissance de ce symbole et de ces effets. Dans ce sens il est très puissant, agissant autant sur l’esprit que sur la matière.

Tracer le pentagramme

Lorsque vous tracez le pentagramme devant vous, prenez comme point de repaire votre corps

• Point 1 – à la hauteur du front ;
• Point 2 – à l’extérieur de la hanche droite ;
• Point 3 – à l’extérieur de l’épaule gauche ;
• Point 4 – à l’extérieur de l’épaule droite ;
• Point 5 – à l’extérieur de la hanche gauche ;
• Point 6 – retour à la position initiale (le point 1).

 

Lorsque le pentagramme est encerclé on parle alors de pentacle. Le cercle représente l’unité.

Personnellement j’adore le pentagramme, sa vibration  est tellement belle et  forte que l’on se doit de lui redonner sa juste place.

 

 

 

 

Publié le

Les arts divinatoires

L’humain a toujours souhaité connaître son avenir, contrôler son destin, le modifier. Pour cela différentes options ont été mises au point et peaufinées au fil des millénaires. Quelles sont ces différentes pratiques utilisées depuis. Je vais vous citer celles dont j’ai entendu parlé, cette liste n’est donc pas exhaustive. IL y a encore très certainement des méthodes dans des endroits du globe qui n’ont pas encore été dévoilées au grand public.

  • La cartomancie :
    • On utilise un jeu de 32 cartes pour prédire l’avenir. On peut aussi utiliser un oracle pour faire les tirages. Les réponses aux questions donnent des idées, d’autres façons de voir une situation etc
  • La céphalonomancie :
    •  Cela consiste à lire les messages dans les os des crânes
  • L’alectryonomancie
    • Utilisez au moyen âge, cette mancie a comme outil un coq. En regardant le coq picorer ses graines selon certaines règles,  le voyant obtient la réponse “oui ou non” à une question fermée.
  • L’oniromancie :
    • Cela consiste à lire les rêves selon  leur interprétation.
  • La tarologie :
    • On utilise le Tarot de Marseille pour faire le tirage pour apporter une orientation à la personne qui pose une question
  • La catoptromancie
    • C’est un art divinatoire qui a comme support un miroir noir   ou bien la surface de l’eau dans un puits ou bien dans un chaudron à fond noir
  • L’hydromancie
    • C’est l’art divinatoire ayant comme support la surface de l’eau, d’un lac, d’une rivière, une mare, ou bien chaudron contenant de l’eau de lune
  • La cristallomancie
    • C’est l’art divinatoire se servant d’une boule de cristal
  • Les runes
    • C’est un alphabet germano-nordique que l’on utilise de nos jours comme art divinatoire
  • La radiesthésie
  • C’est un art divinatoire qui utilise un pendule, ou alors la personne utilise son propre corps pour obtenir les réponses aux questions posées
  • La lychnomancie 
    • C ‘est l’art divinatoire qui utilise la forme des flammes et les décrypte pour faire des prédictions
  • La chiromancie
    • Art divinatoire qui utilise les lignes de la main
  • La chirologie
    • Art divinatoire qui étudie les lignes, la forme de la main mais également les empreintes digitales
  • La tasséomancie
      • Art divinatoire qui a comme support les feuilles de thé dans une tasse
  • La caféomancie
    • Art divinatoire qui utilise le marc de café dans une tasse
  • L’haruspicine
    • Art divinatoire qui consiste à prédire l’avenir dans les entrailles d’un animal
  • L’augure
    • Art divinatoire qui analyse le vol des oiseaux pour y interpréter les signes
  • La lithomancie
    • Art divinatoire ayant pour support les minéraux
  • L’astrologie
    • Art divinatoire qui consiste à étudier la carte du ciel du consultant
  • La numérologie
  • Art divinatoire qui vous oriente sur votre chemin de vie grâce, entre autres, à votre date de naissance
  • La mélomancie
    • Art divinatoire dont se servent les jeunes filles en particulier pour connaître leur avenir amoureux, ayant comme support une pomme. Soit la peau, ou bien les pépins du fruit sont utilisés
Publié le

Lune rouge, lune blanche

 

En tant que femme, notre cycle est calé sur les phases de la lune.  On peut distinguer  deux énergies différentes qui vont nous impacter positivement. Ces deux grandes énergies sont égales,  l’une n’est pas plus importante que l’autre.  Voici ces deux périodes présentées ici succinctement.

Si votre cycle menstruel débute lors de la nouvelle lune, vous êtes dans l’énergie “lune blanche”.  Une femme lune blanche est tournée vers les autres, vers le monde.

Si votre cycle menstruel débute lors de la pleine lune, vous êtes dans l’énergie  “lune rouge “. Une femme lune rouge est tournée vers son développement intérieur.

Comme tout est mouvement, tout au long de notre vie de femme, notre cycle va tourner et passer de lune blanche à  lune rouge. A ce moment là vous êtes dans une période de transition, de passage vers l’une ou l’autre de ces énergies et c’est tout à fait normal. Le cycle tourne, les énergies circulent. Laissons ce mouvement de vie prendre pleinement sa place en nous.

Publié le

L’ancrage

Lorsque nous travaillons avec les vibrations, les énergies, les corps subtils ou le développement spirituel vous entendez parler de l’ancrage et de son importance.
Mais au fait c’est quoi être ancré?
Comment s’ancrer?
Quand doit-on s’ancrer?
Sommes nous obligés de travailler notre ancrage?
Cela va-t-il nous servir et si oui à quoi?
Tout le monde peut-il s’ancrer? Est-ce dangereux?Où se trouve notre ancrage?..

Ce sont les principales questions à se poser.

Je vous expose mon point de vue, qui n’est que mon avis personnel.
Voici mon explication et la vision que j’ai de l’ancrage.

L’ancrage c’est notre attache, nos racines, notre sécurité, nos ancêtres, le lien familial. Visualisez un bel arbre avec son tronc qui s’élève. Ses branches et son  feuillage s’élancent et se balancent vers le ciel. Il est beau, grand, fort. Il résiste aux assauts du temps qui passe et aux tempêtes. Mais ce bel arbre ne tient pas debout par magie. C’est ce qui est en dessous, sous la terre qui fait qu’il peut ainsi être debout. Ce sont ses racines qui plongent dans la Terre mère, qui descendent profondément dans la Terre qui donnent la force à l’arbre de s’élever, de tenir debout et de toucher les étoiles. L’ancrage c’est cela, ce sont nos racines profondes qui sont reliées à la Terre mère. Elles nous apportent l’énergie tellurique qui va nous nourrir, qui va remonter en nous, pour nous apporter l’énergie de vie, la sécurité. L’ancrage nous permet d’être dans le ici et maintenant, d’être bien présent dans notre corps physique pour vivre notre vie terrestre.  Etre  ainsi en sécurité nous donne la force d’être nous même, de trouver notre place au sein du groupe, de la société, de nos amis, dans notre boulot, dans la vie de tous les jours. Avoir un bon ancrage permet également de concrétiser et développer les idées, les projets que nous désirons voir naître. En manquant d’ancrage les idées et projets vont rester bloquées dans le haut des branches de l’arbre que nous sommes. Cela va flotter au gré du vent mais ne va pas descendre dans la matière pour être expérimenté. L’ancrage nous permet de nous accepter pleinement, de nous aimer tout simplement. De faire la paix avec nous même et surtout avec ce corps qui nous maltraitons si souvent, car comme tout être humain qui se regarde dans une glace, nous sommes toujours en train de lui faire des reproches. Trop ceci, pas assez de ça etc etc. Mais là, au travers de l’ancrage  nous  pouvons enfin nous accepter tel que nous sommes sans nous juger. Ainsi nous retrouvons confiance en nous, nous savons où est notre place, et nous cheminons sur le chemin de notre vie en sécurité. Nous osons être pleinement nous-même. Nous pouvons nous élever pour toucher les étoiles.

Maintenant je vais vous parler d’un second ancrage auquel on ne fait jamais référence mais qui a lui aussi toute son importance. Nous venons de voir l’ancrage extérieur avec les racines qui plongent, mais là nous allons à l’intérieur de nous-même, notre ancrage qui se love au centre de nous. Entre le chakra racine et le chakra sacré (juste au dessus du pubis) au plus profond de notre corps se trouve notre ancrage intérieur. Lors de la fécondation, les cellules s’invaginent (en quelque sorte elles se retournent sur elle-même comme un gant qui se retourne) ce mouvement de retournement crée la vie et le fœtus va se développer. L’énergie vitale part de là ; c’est notre point de départ, c’est là, à ce point précis que nous sommes au plus profond de nous-même dans la  plus grande sécurité qui soit. La graine de vie, l’énergie de vie sont en ce lieu. Pour sentir cet ancrage détendez-vous, allongez-vous et posez une main juste là entre les deux chakras et visualisez ce lieu intime et secret, ce lieu de confiance , de sécurité absolue. C’est peut-être plus facile à ressentir pour nous les femmes qui avons un utérus, mais si vous êtes un homme visualisez vous dans l’utérus de votre mère, dans cette grotte douce, chaude, accueillante et sécurisante où la vie vous donne tout ce dont vous avez besoin. D’ailleurs cette visualisation est aussi pour les femmes. Ainsi en vous voyant dans ce lieu sacré vous vous ancrez en vous, en votre mère et à toute votre lignée de femmes. Amour, bienveillance, sécurité. Vous êtes ancré dans votre matérialité.

 

Au niveau spirituel l’ancrage vous donne confiance en la vie, la joie de vivre. Mettre en œuvre vos projets, vos idées. Être dans le ici et maintenant. Cela va vous aider à prendre et à tenir vos décisions. On est dans l’instant présent.

Au niveau physique l’ancrage agit sur le stress car le petit vélo qui pédale dans notre tête ralentit, et les douleurs liées à l’état de stress diminuent voire s’arrêtent. L’apaisement se répand dans notre corps phyqique

Au niveau émotionnel cela nous apporte la confiance en soi, ainsi nous n’avons plus peur du jugement, du regard des autres, des énergies négatives que les autres désirent nous envoyer. On ose s’exprimer, exposer ses opinions, on se sent à sa place et on se fait respecter. On pose nos limites et on les fait respecter, on ose dire non.

 

Pour savoir si vous manquez d’ancrage voici quelques pistes à explorer

  • vous sentez vous à votre place?
  • vous avez le sentiment de venir d’une autre planète
  • vous n’avez pas les pieds sur terre
  • vous n’arrivez pas à arrêter de stresser et de penser tout le temps
  • vous vous sentez inquiet pour tout tout le temps
  • on dit souvent que vous êtes dans la lune
  • vous êtes coupé du contact avec la nature
  • vous n’arrivez pas à concrétiser vos idées
  • vous ne vous faites pas confiance
  • vous n’arrivez pas à poser des limites et les faire respecter

Pour travailler votre ancrage vous pouvez faire une promenade de quelques minutes par jour dehors, allez dans la nature, à son contact vous allez vous ancrer, marchez pieds nus quand vous le pouvez chez vous et dehors,  faites du jardinage, même si vous n’avez que quelques plantes chez vous c’est très bien vous avez le contact avec la terre. Faites de la méditation ou de la relaxation en visualisant vos racines, votre point d’ancrage intérieur. Travaillez avec les pierres reliées au chakra racine, regardez et touchez une pierre d’ancrage. Honorez vos ancêtres, vos lignées de femmes. Pratiquez une de ces suggestions un petit peu chaque jour, car l’ancrage cela s’entretient à chaque jour.

J’espère que cet article va vous aider à pratiquer l’ancrage pour que vous puissiez vous déployer et être comme un très bel arbre. N’oubliez pas que vous êtes une belle âme incarnée dans un corps physique, et en vous occupant de cette matérialité avec toute votre attention, vous prenez soin de votre âme, de votre être profond. De vous.

 

Nos pierres facilitant l’ancrage


 

 

Publié le

grille de cristaux

Si vous ne connaissez pas la grille de cristaux et ses vertus,  ce résumé va pouvoir vous éclairer et vous faire apprécier cette grille qui est autant décorative que bénéfique.

Le principe d’une grille de cristaux c’est d’avoir chez soi, auprès de soi, un moyen d’équilibrer les énergies qui  vibrent  dans une pièce. Disposer d’une grille dans un lieu de votre habitation va en tout premier lieu amplifier vos intentions. Ces intentions vous les définissez avant l’installation de la grille. Vous souhaitez une harmonie familiale, la réussite professionnelle,  la santé, l’amour, la sécurité…
Ainsi grâce à la grille les intentions émises sont valoriser par des conditions vibratoires adéquates.

Lors d’un rituel, vous pouvez créer une grille en rapport avec le thème de votre rituel. Cela donnera un plus à votre célébration, cérémonie, sortilège.

Le fait d’associer des pierres à des motifs de géométrie sacrée génère une vibration énergétique amplifiée. La pierre que l’on sélectionne pour être au centre de la grille a toute son importance. C’est elle en effet qui concentre l’énergie des autres pierres et sert d’émetteur d’énergie condensée. Les pierres disposées sur le motif ont leur énergie reliée  par les lignes du motif et entre en résonance entre elles.

Vous pouvez laisser libre court à votre création pour créer votre grille. C’est un moment qui va vous amener à vous poser, réfléchir à l’intention, la vibration que vous voulez donner à cette grille. Le côté spirituel et sacré vont être le moteur de votre création. Pour l’emplacement,c’est à vous de choisir le lieu qui correspond le mieux  à l’intention que vous désirez voir se développer. Pas besoin de monopoliser toute une pièce, un coin de meuble, un rebord de fenêtre, une table de chevet où que sais-je encore, à vous de voir et de sentir le lieu qui va convenir.

Concernant la forme géométrique,  choisissez une forme qui vous attire. Si, pour vous, un motif simple est plus parlant, c’est tout aussi bien qu’un motif très complexe avec lequel vous ne vous sentiriez pas à l’aise et créatif. N’oubliez pas que tout est vibration. Cette grille doit vous faire vibrer alors sentez ce que votre corps vous fait passer comme message.

Maintenant que votre intention est définie ainsi que le motif, il ne vous reste plus que les pierres à sélectionner. En règle générale il est conseillé pas plus de 3 pierres différentes, toujours dans l’optique d’avoir une cohérence et ne pas disperser la vibration dans tout les sens. Pour disposer les pierres le mieux c’est de commencer par celle du centre que l’on appelle la pierre focale  en vous concentrant sur votre intention. C’est par cette pierre que votre intention va s’élever. Puis ensuite placer les pierres de chemin. Ce sont des pierres qui vont vous guider vers votre intention. Puis sur le rang extérieur vos pierres d’intentions. Ce sont elles qui symbolise le thème de votre grille. Une fois la grille finie, vous allez activer celle-ci. Pour cela le plus simple consiste à dire quelques mots à haute voix pour remercier l’énergie des pierres et réaffirmer votre intention. L’univers reçoit ainsi votre résolution. Maintenant vous n’avez plus qu’à apprécier pleinement tous les bienfaits de votre grille. Chaque jour prenez quelques instants pour vous poser devant votre grille. Réaffirmez votre motif. Vous pouvez méditer, allumer de l’encens, une bougie… faites selon votre envie, votre désir. Le  simple plaisir de la contempler peut-être suffisant pour remplir votre journée de la bonne vibration. .

 

Alors cela vous tente de créer votre grille?

Voici un choix de géométrie sacrée :

  1. Graine et œuf de vie : la graine de vie se trouve au centre de la fleur de vie et l’œuf de vie lui est au centre de la graine. C’est une énergie forte de vie, de création de vie. Aboutissement des projets, création, accomplissement
  2. Fleur de vie : c’est la matrice, elle contient tout les symboles de la création.  Confiance en soi, connaissance, estime de soi.
  3. Pentagone : énergie terrestre, vie végétale et animale, la santé, relever des défis
  4. Anneaux de Borromée : union et cohésion du groupe, de la famille
  5. Hexagone : protection de l’habitat, le succès
  6. Cercle : protection, unité, fraternité, sécurité

Pour vous guider pour la création de votre grille, je vous propose quelques créations en  kits à la vente, si vous ne voulez pas en créer vous même.

  • Harmonie :
    • Motif : cercle
    • Pierres focale : pointe de quartz
    • Pierres de chemin : jaspe rouge ou morganite
    • Pierres d’intention : Améthyste
  • Protection :
    • Motif : hexagone
    • Pierres focale : pointe de quartz
    • Pierres de chemin : bronzite
    • Pierres d’intention : œil de Tigre
  • Ancrage :
    • Motif : Pentagone ou arbre de vie
    • Pierres focale : pointe de quartz
    • Pierres de chemin : jaspe rouge
    • Pierres d’intention : shungite
  • Amour :
    • Motif : anneaux de Boromée
    • Pierre focale : pointe de quartz
    • Pierres de chemin : quartz rose ou aventurine
    • Pierres d’intention : Aventurine quartz rose
  • Santé :
    • Motif : graine de vie et œuf de vie
    • Pierres focale : pointe de quartz
    • Pierres de chemin : Agate  ou améthyste
    • Pierres d’intention : jade néphrite.
Publié le

Le sel en magie

Nous avons tous, dans notre vie courante, vu ou fait un rituel avec du sel, pratiquement de façon systématique. Faire un signe de croix sur du sel renversé pour ne pas qu’il y ait de disputes, des tensions au sein du foyer. On le jette par dessus son épaule pour conjurer le mauvais sort. Lorsque l’on désire nettoyer et purifier énergétiquement une pièce , on dispose le  sel aux  quatre coins de la pièce. On l’utilise aussi pour  apporter la protection contre les mauvais esprits dans un lieu. Il est sur les autels lors des rituels pour les sabbats, les esbats,  il entre dans la composition des sortilèges de protection, de purification, d’abondance ou de bannissement…

Et puis n’oublions pas qu’il apporte la vie en conservant nos aliments.

Reprenons en détail les propriétés magiques des sel.

  • Epsom : Décontractant, relaxant, revitalisant, reminéralisant
  • Mer morte : concentré en oligo-éléments, minéraux. détente et adoucit la peau. Tonifiant et décontractant, régénérant
  • Camargue :  abondance, purification, énergie, pour le sabbat de Beltane, de Samhain
  • Bleu de Perse : pour les esbats, les prières à Marie, aux Déesses, célébration du féminin sacré, pour le sabbat d’Ostara
  • Noir d’Hawaï : sort de bannissement, évacue les énergies négatives, purification, introspection, pour le sabbat de Samhain, de Mabon
  • Vert d’Hawaï  : pour les sabbats le Beltane, Lugnasadh, connexion à la nature, abondance, renouveau
  • Rouge d’Alaea: purifiant, connexion à l’énergie de vie, Terre sacré, célébration et rite d’amour, pour le sabbat de Litha, de Yule
  • Rose d’himalaya : pour les sorts et célébration d’amour, pour le sabbat de Yule, d’Ostara

Pas de panique si vous n’avez pas ces sels chez vous, prenez votre gros sel de cuisine pour l’utilisation que vous allez faire. Car il vaut mieux prendre le sel de votre cuisine et pratiquer un rituel avec attention, d’y mettre l’intention qu’il faut, afin qu’il émane la bonne vibration de votre célébration, plutôt que d’acheter des sels différents mais avoir une pratique vide de sens, sans réelle intention.

La vibration qui émanera alors, sera faible, inefficace et sans intérêt.

Publié le

Déesse et chakras

Je vous parle ici des 7 archétypes du féminin sacré qui peuvent être liés au 7 chakras.

Comment utiliser les archétypes au quotidien pour nous épanouir en temps que femmes. Les archétypes de la mythologie grecque sont en lien avec nos problèmes de femmes. Travailler avec nos multiples aspects intérieurs va nous permettre de retrouver une unité en nous, d’où l’importance de les connaître.

Il y a 7 Déesses très en lien avec nous. Ce panthéon de Déesse est notre féminin sacré. Toute femme l’a en elle. Chaque Déesse ouvre un monde de pratiques particulières d’énergies, de vibrations qui est en lien avec la Déesse qui permet une complétude intérieure. Elles sont en lien avec les 7 chakras. Nous allons détailler chakra par chakra pour bien saisir toutes les particularités de ces Déesses et l’impact qu’elles ont sur nous au quotidien.

  1. chakra Racine :  Déesse Artémis, elle est liée à la Terre “Gaia”. Elle nous apporte l’ancrage, la sécurité. La capacité à s’auto-guérir avec les plantes, elle nous met en relation avec le monde animal, végétal. Pour les romains, c’est Diane, une guerrière de lumière. C’est la Déesse de la sororité. C’est la femme qui va soutenir les autres femmes. Si l’on est influencé par Artémis, cela peut provoquer des soucis avec les hommes, Elle va être trop autonome et entrer en rivalité avec eux. Parce qu’elle est puissante c’est mal accueilli par les hommes et la société patriarcale. Elle doit travailler sa douceur envers les hommes car c’est une femme forte.
  2. chakra Sacré : Déesse Héra, c’est la Déesse des couples fusionnels dont la femme est complice de son mari. Elle le soutiendra contre vents et marées. Héra considère les femmes comme des rivales. A invoquer lorsque l’on veut que le mariage soit solide, construire un projet de couple. Mais Héra peut se couper à la relation avec les autres femmes et elle-même, car elle se focalise trop sur son mariage, son couple, son foyer, sa famille. Elle peut s’oublier elle-même.
  3. chakra Plexus Solaire : Déesse Perséphone; c’est la Déesse du printemps. C’est celle du syndrome pré-menstruel et du début des règles. Elle nous invite à plonger dans nos profondeurs, Elle nous emmène dans notre grotte. C’est le moment du rien, c’est le moment de la lune noire. Perséphone fut emmené dans les enfers par Hadès, sa mère Déméter qui est possessive alla jusqu’aux Enfers pour la retrouver. Elle est là pour nous libérer de nos inhibitions, de nos chaînes. Elle est très sollicitée pour nos choix de vie, dans nos relations. Elle nous aide à nous adapter. On visite nos ombres, on s’en libère et on devient une femme libre. Soit on reste en mode “je m’adapte“, “je reste sous l’emprise” des choses. Perséphone c’est le passage obligatoire par cet archétype et cela n’est pas forcément agréable. Elle nous sort des dépendances.
  4. chakra du Cœur : Déesse Déméter, l’amour inconditionnel. Archétype du soin, du don. On l’invoque lorsque l’on est maman. Le fait d’accoucher et de prendre soin d’un bébé c’est un don de soi. Attention de ne pas se faire envahir par Déméter, il faut équilibrer cet esprit maternel.
  5. chakra de la gorge : Déesse Aphrodite. Dans son coté lumineux c’est l’avatar de la femme, mais son coté sombre est la séductrice, la femme fatale, l’amoureuse, la femme sexy. Elle peut piéger l’homme avec son magnétisme. Elle va se complaire là dedans. Elle devra travailler l’amour de soi pour retrouver l’équilibre. Elle perd sinon son centre et rentre en conflit avec les autres femmes. Elle est addict à son attraction. Lorsqu’elle est dans l’équilibre, c’est une femme qui connaît son pouvoir de séduction. Elle va pouvoir être l’initiatrice de l’homme. Elle va lui enseigner à s’élever. A l’équilibre elle est connectée à la Terre et au Ciel
  6. chakra du 3ème œil : Déesse Athéna, c’est celle qui va nous aider à être une femme de tête, intellectuelle, le coté masculin. Elle est mentale, reliée au 3ème œil. Elle nous aide à capter les informations des autres dimensions. C’est celle qui nous aide au quotidien à mettre en place des projets, à se fixer les objectifs avec régularité et perspicacité.  C’est la Déesse du patriarcat, très raisonné, pas dans l’émotionnel. Elle nous aide à asseoir notre autorité face aux hommes. Le risque c’est de se couper de notre féminin, de notre intimité. Elle n’a pas la notion de plaisir, de sensualité. Elle se coupe de son corps. Elle ne comprend pas les autres femmes trop sensibles.
  7. chakra Coronal ; Déesse Hestia, déesse de l’étincelle divine qui est en nous. Hestia nous aide à méditer, à nous recentrer, nous connecter à notre Âme. Elle nous amène la guidance intérieure avant de prendre une décision. Elle lève le doute, c’est l’intention, l’intuition et la réalisation de nos vœux. C’est l’écoute profonde intérieure. Elle nous envoie les informations, elle est l’apaisement.

 

Prendre conscience des 7 archétypes nous aide à progresser, à travailler sur nous. Se poser la question de : quel est l’archétype qui est dominant chez moi? pour ainsi travailler et pouvoir évoluer spirituellement et mettre en valeur ce féminin sacré qui est tellement important pour nous autres les femmes du 21ème siècle. Renouer avec notre essence divine. Connaître toutes ces dimensions archétypales qui sont en mouvement en nous au fil des jours, de notre cycle, du cycle de la Terre , de la Lune. Voir comment elles gèrent notre vie nous permet d’être à l’écoute de nous, des autres, de faire notre permaculture féminine et de ramener l’équilibre en nous dans ce que nous sommes.